Bienvenue…


La Chapelle Aubareil, petit village typique de la Dordogne vous accueille entre Montignac-Lascaux et Sarlat.

 

Vous trouverez dans ces pages internet les évolutions et les informations touristiques et pratiques qui peuvent vous concerner.

 


Alerte Météo : comprendre les niveaux de vigilance

Canicule, vents violents, pluie, neige, grand froid... : quelle vigilance en cas de danger météorologique ?

Quatre couleurs correspondant à des niveaux de risque sont utilisées :

- Vert : pas de vigilance particulière.

- Jaune : soyez attentif. Si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique ou exposées aux crues, des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement et localement dangereux (ex. orages, d'été, montée des eaux...) sont en effet prévus. Tenez-vous au courant de l'évolution de la situation.

- Orange : soyez très vigilant. Des phénomènes dangereux sont prévus.Tenez-vous au courant de l'évolution de la situation et suivez les conseils de sécurité émis par les pouvoirs publics.

- Rouge : une vigilance absolue s'impose. Des phénomènes dangereux d'intensité exceptionnelle sont prévus. Tenez-vous régulièrement au courant de l'évolution de la situation et respectez impérativement les consignes de sécurité émises par les pouvoirs publics.

 

A savoir :

En vigilance orange et rouge, un pictogramme précise sur la carte le type de phénomène prévu : canicule, vent violent, vagues-submersion, pluie-inondation, inondation, orages, neige-verglas, avalanches, grand froid. La carte est alors accompagnée de bulletin de vigilance, actualisés aussi souvent que nécessaire. Ces bulletins précisent l'évolution du phénomène, sa trajectoire, son intensité et sa fin, ainsi que les conséquences possibles de ce phénomène et les conseils de comportement définis par les pouvoirs publics.


Travail par fortes chaleurs : quelles précautions pour limiter les risques ?

Fatigue, sueurs abondantes, nausées, maux de tête, vertiges, crampes, déshydratation, coup de chaleur... Les périodes de fortes chaleurs peuvent avoir de graves effets sur la santé des salariés et augmenter les risques d'accident. Le ministère du Travail rappelle les obligations des employeurs.

 

En période de canicule, l'employeur met en place les mesures nécessaires à la protection de la santé de ses salariés et doit :

- informer les travailleurs des risques, des moyens de préventions ainsi que des signes et symptômes du coup de chaleur ;

- inciter les salariés à veiller les uns sur les autres pour réagir rapidement en cas d'épuisement ou de déshydradation ;

- surveiller la température des locaux ;

- vérifier que les adaptations techniques (stores, aération...) permettant de limiter les effets de la chaleur ont été mises en place et sont fonctionnelles ;

- éviter les élévations de température, les odeurs désagréables et les condensations dans les locaux fermés ;

- mettre à disposition des moyens utiles de protection et de rafraîchissement (ventilateurs, brumisateurs, humidificateurs, stores, volets...) ;

- adapter les horaires de travail dans la mesure du possible ;

- organiser des pauses supplémentaires  ou plus longues aux heures les plus chaudes ;

- mettre à disposition gratuitement de l'eau fraîche et potable.

 

Pour le travail en extérieur, il s'agit également :

- d'aménager dans la mesure du possible les postes de façon à ce que les travailleurs soient protégés (abris, zones d'ombre, locaux climatisés à proximité...) ;

- de mettre à la disposition des travailleurs au moins 3 litres d'eau par personne et par jour ;

- de prévoir un local permettant l'accueil des travailleurs dans des conditions préservant leur sécurité et leur santé (à défaut, prévoir des aménagements de chantier).

 

A noter :

La plateforme téléphonique "Canicule info service" accessible au 0800.06.66.66 (appel gratuit) est ouverte du lundi au samedi de 9h à 19h en cas d'épisode de forte chaleur. Elle répond aux interrogations des personnes inquiètes et prodigue des recommandations.



Protection des données personnelles sur internet Quoi de neuf pour les particuliers ?

Protection des mineurs, portabilité des données, meilleure information des internautes, action de groupe... Le nouveau règlement européen des données (dit RGPD) entre en vigueur dans tous les pays de l'Union européenne (UE) à partir du 25 mai 2018.

Parmi les nouvelles mesures devant permettre de mieux protéger les données personnelles des internautes européens, voici une sélection de ce que prévoit le RGPD :

- consentement des mineurs sans l'autorisation des parents fixé à 16 ans (le texte laissant néanmoins aux Etats membres la possibilité d'abaisser ce seuil à 13 ans) ;

- information des internautes en cas de piratage de leurs données sauf dans certaines situations (par exemple si les données étaient protégées par un système de cryptographie) ;

- possibilité de lancer une action de groupe par le biais d'une association ou d'un organisme actif dans le domaine de la protection des données dès lors que les internautes considèrent que leurs données ont été utilisées en contradiction avec la loi en vigueur, avec la clé des sanctions renforcées contre les entreprises fautives ;

- portabilité des données permettant aux internautes de récupérer des données communiquées à une plateforme et de les transmettre à une autre (changement de boîte aux lettres électronique par exemple).

 

Le RGPD renforce également certains droits :

- mise à disposition pour les internautes d'une information claire, simple et facilement accessible sur la collecte et l'utilisation de leurs données par les entreprises du web (en évitant en particulier de proposer des cases pré-cochées) et cela même si ces entreprises sont basées en dehors de l'Union européenne ;

- interdiction sauf exceptions de l'utilisation de certaines données sensibles (origine ethnique, opinions politiques, convictions religieuses, données de santé, orientation sexuelle...) ;

- meilleure protection contre le profilage et les décisions automatisées (par exemple en cas de recrutement en ligne sans aucune intervention humaine) ;

- droit à l'oubli numérique permettant notamment le déréférencement (suppression de certains résultats figurant sur la liste de ceux affichés par les moteurs de recherche).

 

Qu'est-ce qu'une donnée personnelle ?

Toute information relative à un particulier identifié ou identifiable, directement ou indirectement, grâce à un identifiant ou à un ou plusieurs éléments propres à son identité (par exemple : photo, profil culturel ou social, données de localisation, données de santé, numéro de carte d'identité, identifiant en ligne, adresse, nom...).