Bienvenue…


La Chapelle Aubareil, petit village typique de la Dordogne vous accueille entre Montignac-Lascaux et Sarlat.

 

Vous trouverez dans ces pages internet les évolutions et les informations touristiques et pratiques qui peuvent vous concerner.

 


Le Grand Site Vallée de la Vézère a modernisé et mis à jour son site internet...

N'hésitez  pas à y jeter un coup d'oeil !


Repas des aînés du 12 Janvier 2020

Discours du Maire

Bonjour à tous,

 

Tout d'abord, permettez-moi de vous présenter mes voeux de bonne et heureuse année et de bonne santé pour 2020. Je le ferai, avec le conseil municipal, de façon plus officielle à 17 heures lors de la cérémonie des voeux à l'ensemble de la population.

En attendant, nous sommes entre nous, entre vieux... Non, on ne doit pas le dire... Il est de bon ton de dire aînés, à la rigueur anciens, mais ça n'a jamais rajeuni personne... Comme si dire "vieux" était une insulte... Moi je crois que c'est plutôt un privilège, tout le monde, hélas, devient pas, vieux. Notre époque est comme cela, on essaie de camoufler certaines réalités par des effets de langage. Quelques exemples : on ne dit plus sourd, ce n'est pas convenable, on dit malentendant, quelle différence ? Un mal entendant n'entend pas mieux qu'un sourd ! Allez, un autre exemple : on dit mal voyant, il paraît que cela adoucit le handicap d'un aveugle et même si ce n'est pas vrai, paraît-il que c'est moins agressif ! On ne parle plus d'un nain mais d'une personne de petite taille, ce qui ne les a jamais fait grandir d'un centimètre. En réalité, on utilise le paravent des mots, parfois pour se mentir à soi-même.

 

Mais vous devez trouver bien curieuse ma façon de commencer mon propos, pour vous souhaiter la bienvenue à ce repas des aînés, qui je l'espère, vous sera agréable et vous permettra de passer un bon moment de convivialité. En réalité, j'ai cru pouvoir me le permettre, car j'ai encore j'ai un double privilège : je suis là en tant que maire mais aussi en tant que vieux. Et cela pour la dernière fois ! Et d'être vieux me permettra, je l'espère, d'être l'an prochain un ancien anonyme attablé au milieu de vous tous, sans cette double casquette. En effet, il est temps pour moi de passer le relais. Non... plutôt de laisser la place libre à celle ou à celui qui voudra s'investir pour notre commune.

 

Votre vieux maire, un peu malentendant mais à la surdité sélective, qui voit un peu moins clair mais qui n'est pas aveugle, va laisser la place à un maire tout neuf. Mais, même avec mes sens affaiblis, soyez assurés que j'écouterai toujours avec passion, la respiration de notre commune et veillerai à ce que son pouls soit toujours régulé par une bonne dose de tolérance et de fraternité.

Allez, maintenant, bon appétit !

                                                                                                                  Jean Louis LACHEZE


Cérémonie des voeux du 11 Janvier 2020

Discours de Monsieur le Maire

Mesdames et Messieurs,

Chers Amis,

 

Et bien voilà, c'est terminé... Mais pour l'instant, je ne parle que de l'année 2019. Pour le reste... Je rassure ceux qui peut-être piétinent d'impatience pour me remplacer, que je confirmerai, à la fin de mon propos, ce qu'ils savent déjà.

Tout d'abord, une cérémonie de voeux est  faite pour présenter ses voeux : donc, au nom du conseil municipal, du personnel communal, je vous présente nos meilleurs voeux pour 2020. Que cette année vous soit agréable, que les épreuves vous soient épargnées, que santé, réussite et bonheur enveloppent votre quotidien. Ayons aussi une pensée pour les personnes âgées, ceux qui sont malades, ceux qui nous nous quittés, qui ont participé, chacun à leur mesure, à faire vivre notre commune.

 

Et comme c'est la tradition, je vais aussi vous faire le bilan de l'année écoulée, sans commentaires sur les réalisations qui ont été faites dans une perspective d'avenir, réserve imposée par la période pré-électorale :

1. Travaux d'entretien de la voirie communale, poste budgétaire récurent, pour 35 000 €. En outre, la communauté de communes (CCVH) a aussi réalisé l'entretien des voies communautaires situées sur notre territoire. Ces efforts communs nous permettent d'avoir un réseau routier de relativement bonne qualité.

2. Restauration du garage de l'école (couverture, crépis) par les agents communaux. Vous pourrez remarquer aussi la magnifique fresque peinte par les enfants sur la paroi côté cour, pendant les TAP.

3. Acquisition d'un terrain de 6 800 m² pour 80 000 €, qui jouxte le bâtiment école sur l'arrière, que le propriétaire précédent mettait gracieusement et gentiment à la disposition de la commune lors de manifestations ponctuelles (vide-grenier, fête locale, etc).

4. Acquisition d'un terrain de 258 m² pour 2 580 € situé à la Renarderie pour implantation d'une réserve d'eau pour la lutte contre l'incendie, dans une zone où la densification des constructions l'impose.

5. Réalisation d'une étude pour 2 680 € pour adjoindre un bar au Multiple rural.

6. Acquisition d'une licence IV (coût 11 000 €) en vue de la réalisation éventuelle du bar.

 

Ces acquisitions et études ont été décidées par le conseil municipal actuel. Pour la suite à donner, celà relèvera de la prochaine équipe municipale. Les futurs candidats ne manqueront sans doute pas de vous faire savoir leurs propositions lors de la campagne électorale à venir.

Toutes ces informations, vous avez déjà pu en prendre connaissance dans le bulletin municipal, de façon plus détaillée.Vous avez aussi sans doute lu que, du 16 janvier au 15 février 2020, aura lieu le recensement de la population de notre commune comme tous les 5 ans. Vous serez visité par un agent recenseur qui, en l'occurrence, est une "recenseuse", Mélanie, que beaucoup d'entre vous connaissent mais à qui je vais demander de me rejoindre pour que vous puissiez tous mettre un nom sur son joli visage. Mélanie, si tu veux bien me rejoindre... Merci. Voilà, quand elle se présentera chez vous, réservez-lui un bon accueil.

 

Vous avez pu lire aussi dans le bulletin municipal que l'adressage normalisé est en train d'être réalisé. Les plaques avec les noms de rues ont été posées et les numéros de vos habitations respectives vous seront distribués à partir du 1er avril, contrainte réglementaire oblige.

 

La Fibre optique va aussi être déployée sur notre commune courant 2020 avec, suivant le prévisionnel qui nous a été communiqué, un déploiement des réseaux premier semestre et début des raccordements chez l'abonné dernier trimestre de l'année.

 

Du 27 janvier au 9 février 2020, nous aurons la chance d'accueillir à la salle polyvalente, l'exposition "Mises au jour 2018" du Fonds départemental d'Art contemporain, en lien avec notre point lecture animé de façon remarquable par Mélanie qui assure le volet culturel à la Chapelle Aubareil.

 

C'est l'Amicale laïque qui nous propose tout au long de l'année activités et animations dans le domaine festif si important pour cultiver la convivialité et créer du lien social. Nicole Neuville en est la nouvelle présidente. Elle a été élue en juin en remplacement de Jacques Dellac qui a souhaité prendre un peu de recul. Je vais vous demander de les applaudir tous les deux : Jacques pour son travail et sa disponibilité et Nicole pour son élection qui confirme en acceptant cette fonction, qu'elle est toujours prête à se dévouer pour les autres, comme elle fait par ailleurs en pilotant de main de maître l'opération Tulipes contre le Cancer, et d'adresser aussi vos applaudissements à tous les bénévoles qui ont oeuvrés ou qui oeuvrent à leurs côtés.

 

Maintenant, il est temps pour moi de passer à la deuxième partie de mon intervention, la plus difficile, la plus émouvante. Les 15 et 22 mars auront lieu les élections municipales. Après 31 années en tant qu'élu, dont 19 de Maire, j'ai décidé de ne pas me représenter à vos suffrages. C'est une décision qui n'a pas été facile à prendre pour moi. L'envie me conseillait de continuer mais la raison m'a commandé d'arrêter. J'ai décidé d'écouter la raison, donc j'arrête. Mais cela n'efface pas de ma mémoire les années pendant lesquelles j'ai eu le privilège d'avoir eu votre confiance. Et, avec les différents conseillers municipaux élus à mes côtés, que je remercie chaleureusement, nous avons oeuvré pour faire vivre notre commune, la faire grandir, certes pas en superficie mais en nombre d'habitants. Car c'est là la clé de la survie des communes rurales : moins d'habitants = danger de disparition. A la tentation du repli sur soi, nous avons choisi l'enthousiasme du développement. Alors dès 2002, nous nous sommes attelés à la tâche en commençant l'élaboration d'une carte communale qui proposerait des espaces constructibles et, depuis 2004, date de sa validation, bon nombre de constructions nouvelles ont poussé, à titre d'information et seulement sur les 10 dernières années, 59 maisons ont été construites, dont seulement 3 résidences secondaires ; et cette année, 11 nouveaux permis de construire ont été attribués. Mais ces maisons ont des habitants et depuis 2001 où nous étions 379, notre démographie s'est envolée puisque nous sommes 570-580 chiffres que le recensement de ce début d'année  confirmera. J'espère que le PLUi à venir qui réduit de façon drastique les surfaces constructibles, ne cassera pas cette dynamique. Le schéma qui nous a été imposé selon les règles de l'aménagement des espaces, vu par la technocratie parisienne, va à l'encontre de tous les discours officiels sur le développement de la ruralité.

 

Mais, avoir des terrains constructibles ne suffit pas. Il faut donner envie de venir chez nous. Pour cela, il faut améliorer le cadre de vie, proposer des services de proximité, maintenir une école avec un accueil périscolaire. Et pour nous, l'école a été une priorité, car c'est la vie d'un bourg et un lieu de lien social. Par les enfants, les parents se rencontrent, font connaissance, facteur important et avec le renouvellement de population, on peut avoir des voisins que l'on ne connaît pas. D'ailleurs, pour ceux qui n'ont pas d'enfants scolarisés, l'Amicale Laïque, au travers de ses diverses activités, peut aussi jouer ce rôle.

J'ai aussi parlé du cadre de vie. Nous avons fait de gros efforts dans ce sens. Je ne vais pas vous lister toutes les réalisations faites depuis 2001 mais je veux vous rappeler les plus importantes par ordre chronologique : le Point lecture en 2001, 2002-2004 enfouissement des réseaux et assainissement collectif dans le bourg, création du multiple rural, aussi en 2004, 2005 réaménagement du bourg, 2008-2009 construction de notre salle polyvalente, 2012 aménagement de notre nouvelle mairie, réaménagement de l'ancienne mairie en salle de classe pour le CM1-CM2, en 2016, création d'une aire de jeux pour les enfants et construction de toilettes publiques, 2018 isolation du bâtiment école et remplacement du chauffage fuel par une pompe à chaleur. Bien sûr, ce sont là tous les gros investissements, se sont intercalés des travaux routiers, agrandissement et végétalisation du cimetière, restauration de son mur, création d'un columbarium et jardin du souvenir. Auxquels il faut rajouter l'acquisition d'un tracteur neuf avec une épareuse et un camion benne, etc.

Et toutes ces réalisations ont été financées, sans plomber le budget communal, grâce aux recettes supplémentaires, générées par les constructions nouvelles sans que, depuis 2001, nous ayons augmenté le taux des impôts communaux. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : notre budget de fonctionnement avoisine les 700 000 € et nous avons un faible taux d'endettement : à la fin de l'année 2018, notre capacité de désendettement était de un exercice et demi.

 

Voilà, j'ai été un peu long mais j'ai cru devoir, avant de partir, vous faire un rapide bilan de notre action, sur ces trois mandatures dont j'ai eu la responsabilité.

Mais outre les élus, ce travail je ne l'ai pas fait tout seul et je veux remercier le personnel communal qui m'a entouré et secondé. J'ai eu la chance et nous avons la chance d'avoir des agents de grandes qualités : Béatrice au secrétariat, avec qui j'ai travaillé en toute confiance et qui est plus ancienne que moi dans la maison. Je vais avoir le plaisir et l'honneur de lui remettre tout à l'heure, la médaille d'honneur régionale, départementale et communale, échelon vermeil, décernée par le Préfet, en reconnaissance de son travail pendant 35 années au secrétariat de notre mairie. Tous les autres je les ai recrutés : Christelle, qui seconde avec efficacité Béatrice, les deux jumeaux, gilets jaunes par obligation, Jacques et Franck, toujours disponibles, polyvalents et volontaires, qui sont tout le contraire des "municipaux" que les Chevaliers du Fiel décrivent dans un de leur sketch, Mélanie, animatrice ô combien dynamique du Point Lecture et Nicole, agent d'entretien, spécialiste de la chasse aux araignées. J'associe à ces remerciements les agents du SIVOS et de la Communauté de communes pour la garderie périscolaire, qui travaillent pour l'école : Corinne, Maryse, Sophie et Colette.

Enfin, je félicite et remercie nos deux enseignants, Carole et Arnaud, pour leur travail d'une efficacité reconnue après des élèves, qui fait que les enfants qui vont en 6ème sont tout de suite identifiés par leur niveau comme venant de l'école de la Chapelle.

                   Ils ont tous droit à nos applaudissements.

 

Je vais conclure en souhaitant à notre commune de continuer à vivre en se servant des leçons du passé pour éclairer le présent et construire l'avenir. Je souhaite aussi que des gens venus de divers horizons continuent à être accueillis dans un esprit de tolérance et de respect des personnes, valeurs qui m'ont été chères pendant mes mandatures. Elles contribueront à enrichir notre "vivre ensemble" et deviendront des Chapelloises et Chapellois à part entière, à égalité de droits et de devoirs et le fameux droit au sol dont certains pourraient se targuer est à jeter dans les égouts de la xénophobie.

Enfin, je souhaite bonne chance à ceux que vous élirez les 15 et 22 mars. Je veux aussi dire à celle ou celui qui sera choisi pour me remplacer que la charge est lourde mais exaltante, elle demande une très grande disponibilité, mais je ne doute pas qu'elle ou qu'il saura faire honneur à la fonction et oeuvrera en ayant comme seule ligne de conduite l'intérêt général qui n'est pas, comme certains le croient, une somme d'intérêts particuliers qu'on additionne. Ce critère essentiel, bien compris, guidera, j'en suis sûr, les électeurs au moment du vote.

Je termine vraiment en vous remerciant tous de m'avoir permis, pendant 19 ans, de vivre cette formidable expérience, tellement enrichissante sur le plan humain. Ces années ont passé très vite, même si j'ai connu quelques moments très longs, vite oubliés. La contradiction, quand elle m'a été portée, a éveillé mon attention, pas la colère. De par mon caractère, le positif noie le négatif. Et puis, quand on avance en âge, on apprend à relativiser, l'essentiel n'est pas dans le superficiel ; hors, dans notre monde, le superficiel étouffe l'essentiel. Je le redis encore, le temps passe très vite mais nous n'arrêterons pas l'horloge du temps. Prenons conscience que :

Nous sommes comme des feux d'artifice, vu qu'on est là pour pas longtemps.

Faisons en sorte tant qu'on existe de briller dans les yeux des gens,

De leur offrir de la lumière, comme un météore en passant

Car même si tout est éphémère, on s'en souvient pendant longtemps.

Ces quatre vers sont d'un auteur moins connus que Victor Hugo mais bien plus contemporain, le chanteur Calogero.

 

Je vous remercie de m'avoir écouté.

                                                                                                                                Jean Louis LACHEZE


Remise de la Médaille d'honneur régionale, départementale et communale - échelon Vermeil - à Béatrice GALINAT-LOURD, attachée territoriale

Je vais demander à Béatrice et à Gilbert LABEILLE de nous rejoindre.

J'ai le plaisir de vous informer que le Préfet de la Dordogne a décerné à Béatrice la médaille d'honneur régionale, départementale et communale - échelon Vermeil - au titre de la promotion du 1er janvier 2020.

Béatrice, je suis particulièrement honoré et fier d'avoir à te remettre ce diplôme et cette médaille - ô combien méritée ! 35 années que tu es au service de notre commune comme secrétaire de mairie et depuis 2005 comme attachée territoriale.

C'est une reconnaissance de ton professionnalisme, de ta compétence, de ta disponibilité et de ta discrétion dans l'accomplissement de ta fonction. Durant les 19 années pendant lesquelles nous avons travaillé ensemble, j'ai pu apprécier toutes ces qualités et travailler avec toi en toute confiance.

Au nom de toute la population, je te félicite et te remercie. Et en mon nom personnel, je veux te dire combien j'ai apprécié ton efficacité.

Maintenant, on va travailler en binôme : je vais te remettre ton diplôme et ta médaille, et Gilbert, qui était l'adjoint d'André PIMOND quand tu as été recrutée en 1984, te remettra un bouquet de fleurs et tous celà sous vos applaudissements.

                                                                                                                       Jean Louis LACHEZE