Bienvenue…


La Chapelle Aubareil, petit village typique de la Dordogne vous accueille entre Montignac-Lascaux et Sarlat.

 

Vous trouverez dans ces pages internet les évolutions et les informations touristiques et pratiques qui peuvent vous concerner.

 


Détails du plan de réouverture - Covid 19

Source : Préfecture de la Dordogne - Lettre aux Maires n° 40

Les restaurants et bars

- 19 mai : les terrasses de restaurants/cafés/bars peuvent rouvrir à 50% de leur capacité d'accueil, avec tablées de 6 personnes maximum, obligatoirement assises. L'intérieur des établissements reste fermé.

- 9 juin : les terrasses ainsi que l'intérieur peuvent ouvrir respectivement à 100% (terrasses), et 50% (intérieur) de leur capacité d'accueil, avec tablées de 6 personnes assises maximum. La consommation et le service au bar sont interdits.

- 30 juin : ouverture complète de ces établissements en intérieur, en position assise (dans le respect des gestes barrières et distanciation) mais avec protocole sanitaire si la situation épidémique l'exige. La consommation et le service au bar sont interdits.

 

La restauration des hôtels

- 19 mai : réouverture totale de la terrasse, en places assises uniquement, pour tous les clients. Le restaurant intérieur pourra rouvrir pour les clients des établissements hôteliers, ou en cas de vacances "all inclusive".

- 9 juin : réouverture des restaurants d'hôtels aux clients extérieurs (mêmes conditions).

- 30 juin : les restaurants peuvent rouvrir à 100ù de leur jauge.

 

Les magasins

- 19 mai : réouverture de tous les magasins, avec une jauge de 8m² par personne. Un seul client sera autorisé pour les établissements de moins de 8m².

- 9 juin : la jauge passe à 4m² par client.

- 30 juin : chaque commerce peut recevoir autant de clients que sa capacité initiale le prévoit.

 

Les marchés

- 19 mai : nombre de clients limité à 8m² pour chaque marché ouvert de à 4m² par personne en extérieur.

- 9 juin : la jauge passe à 4m² par client en intérieur et elle est levée en extérieur.

- 30 juin : plus de jauge réduite.

 

Les salles des fêtes, salles polyvalentes, chapiteaux...

- 19 mai : interdiction, pour chaque établissement, d'accueillir plus de 35% de sa capacité d'accueil maximale, avec un plafond fixé à 800 spectateurs.

- 9 juin : augmentation de la jauge autorisée à 65% de la capacité initiale. Le "Pass sanitaire" est nécessaire pour tout évènement rassemblant au moins 1 000 personnes.

- 30 juin : absence de jauge mais nécessité de respecter les gestes barrière et la distanciation physique.

 

Les concerts et salles en configuration debout

- 30 juin : reprise de ces évènements avec un plafond maximal fixé par le préfet de département et un protocole sanitaire à respecter. Le "Pass sanitaire" est utilisé au-delà de 1000 spectateurs.

 

Les bibliothèques

- 19 mai : la jauge de 8m² par personne est maintenue, avec un siège sur deux laissé vide en configuration assise.

- 9 juin : abaissement de la jauge à 4m² par personne, avec un siège sur deux laissé vide en configuration assise.

- 30 juin : abandon des deux restrictions susmentionnées (jauge et siège vacant) mais les gestes barrière et la distanciation physique dans les espaces communs sont à respecter.

 

Les cérémonies religieuses et mariages en mairie

- 19 mai : seul un siège sur trois peut être occupé, avec un positionnement en quinconce entre chaque rangée.

- 9 juin : la règle passe à un siège sur deux utilisé.

- 30 juin : toutes les places assises peuvent être occupées.

 

Les cérémonies funéraires en extérieur

- 19 mai : elles sont limitées à 50 personnes.

- 9 juin : elles sont limitées à 75 personnes.

- 30 juin : absence de jauge limite.

 

Les auberges, campings, résidences de tourisme

- 19 mai : ouverture des seuls hébergements individuels et familiaux.

L'ouverture des espaces collectifs dépend de la nature de l'activité (restauration, bar, piscine, etc.). Dans les refuges de montagne, pas de tablées de plus de 6 personnes.

- 9 juin : les règles sont identiques.

- 30 juin : les mêmes règles sont reprises. Dans les refuges de montagne, le préfet décide des jauges et des protocoles en vigueur au sein de chaque établissement.

 

Les pratiques sportives en extérieur

- 19 mai : la pratique sportive sera possible en groupe de 10 maximum et sans contact.

- 9 juin : le nombre de personnes autorisées passe à 25 et les sports de contacts sont à nouveau autorisés.

- 30 juin : plus aucune limitation pour le sport en extérieur.

 

Les compétitions sportives de plein air sur l'espace public

- 19 mai : pas de restrictions pour les sportifs professionnels.

Pour les amateurs, les compétitions seront autorisées dans la limite de 50 participants. La présence de spectateurs ne sera pas autorisée s'ils sont debout. S'ils sont assis, la jauge sera fixée à 35% de la capacité d'accueil du lieu, avec 1000 personnes maximum.

La consommation de nourriture et boissons suivra le même protocole que ceux des restaurants ou cafés.

Sur le parcours, les rassemblements seront de 10 personnes maximum.

- 9 juin : pas de restrictions pour les sportifs professionnels.

Pour les amateurs, les compétitions seront autorisées dans la limite de 500 participants. La présence de spectateurs ne sera pas autorisée s'ils sont debout. S'ils sont assis, la jauge sera fixée à 65% de la capacité d'accueil du lieu, avec 5000 personnes maximum.

La consommation de nourriture et boissons suivra le même protocole que ceux des restaurants ou cafés.

Sur le parcours, les rassemblements seront de 10 personnes maximum.

- 30 juin : pas de restrictions pour les sportifs professionnels.

Pour les amateurs, les compétitions seront autorisées dans la limite de 2500 participants et avec l'utilisation du "Pass sanitaire" au-delà de 1000 personnes lorsque c'est possible.

Pour les spectateurs, ils devront respecter une jauge de 4m² s'ils sont debout, et la capacité d'accueil sera fixée par le préfet. Il décidera aussi de la jauge pour les spectateurs assis, définie en fonction des circonstances locales et des mesures barrière.

 

Les rassemblements extérieurs

- 19 mai : les rassemblements sont limités à 10 personnes dans l'espace public, sauf pour les visites guidées organisées par des personnes titulaires d'une carte professionnelle.

- 9 juin : les règles sont identiques.

- 30 juin : les limitations sont levées.

 

Les festivals de plein air debout

- 30 juin : reprise avec une jauge de 4m² par festivalier et avec un nombre limité de personnes, définie par le préfet. Un "Pass sanitaire" est exigé au-delà de 1000 personnes.

 

Les festivals se déroulant dans l'espace public

- 9 juin : reprise avec une jauge debout fixée par le préfet. Le "Pass sanitaire" est recommandé au-delà de 1000 festivaliers.

 

Les festivals de plein air assis

- 19 mai : cas de festivals se tenant dans un ERP de plein air, avec une capacité d'accueil bien identifiée : la jauge est fixée à 35% avec 1000 personnes accueillies maximum.

- 9 juin : cas de festivals se tenant dans un ERP de plein air, avec une capacité d'accueil bien identifiée : la jauge passe à 65% avec 5000 personnes accueillies maximum.

Cas de festivals se tenant dans un ERP de plein air, avec une capacité d'accueil impossible à identifier : la jauge reste fixée à 5000 personnes maximum, avec des règles de distanciation et protocole HCR et un "Pass sanitaire" exigé au-delà de 1000 personnes.

- 30 juin : la jauge est définie par le préfet en fonction des circonstances locales, avec nécessité de respecter les gestes barrière et la distanciation physique (hors siège). Un "Pass sanitaire" est exigé au-delà de 1000 personnes.

 

Les salons et foires

- 19 mai : ouverture non autorisée.

- 9 juin : ouverture à condition de n'accueillir que 50% de leur capacité initiale au maximum. Un "Pass sanitaire" est demandé pour ceux accueillant plus de 1000 personnes.

- 30 juin : plus de jauge réduite. Un "Pass sanitaire" est aussi demandé au-delà de 1000 personnes.

 

Les musées, monuments, expositions et visites guidées

- 19 mai : ouverture de ces établissements avec une jauge de 8m² par personnes, avec un protocole sanitaire adapté à respecter.

- 9 juin : réduction de la jauge à 4m² par personne.

- 30 juin : absence de jauge mais nécessité de respecter les gestes barrière et la distanciation physique dans les allées et espaces communs.

 

Les cinémas, salles de spectacles, théâtre, concerts assis...

- 19 mai : interdiction, pour chaque salle, d'accueillir plus de 35% de sa capacité d'accueil maximale, avec un plafond fixé à 800 spectateurs.

- 9 juin : augmentation de la jauge autorisée à 65% de la capacité initiale.

- 30 juin : absence de jauge mais respect des gestes barrière et de la distanciation physique.

 

Les bowlings, "escape game" et salles de jeu

- 9 juin : réouverture dans le respect d'une jauge de 50% de la capacité d'accueil et dans le respect d'un protocole sanitaire adapté. Le "Pass sanitaire" sera nécessaire pour l'accueil de plus de 1000 personnes.

- 30 juin : réouverture avec une capacité d'accueil de 100%, dans le respect des mesures barrière et de distanciation sociale. Le "Pass sanitaire" sera nécessaire pour l'accueil de plus de 1000 personnes.

 

Les zoos

- 19 mai : interdiction de recevoir plus de 50% de sa capacité d'accueil maximale.

- 9 juin : la jauge autorisée monte à 65% de la capacité initiale.

- 30 juin : plus de jauge limite mais avec respect des gestes barrière et distanciation physique.

 

Les discothèques

Aucune ouverture n'est prévue en mai et juin 2021. La situation sera étudiée fin juin.

 

L'enseignement supérieur

- 19 mai : reprise avec une jauge de 50% des effectifs, avec protocole sanitaire renforcé. Les examens universitaires prévus jusqu'au 2 mai 2021 ont été reportés. Les concours nationaux et examens en santé sont maintenus dans le cadre du protocole actuel.

- 9 juin : la jauge de 50% continue de s'appliquer jusqu'à la rentrée prochaine. Les établissements d'enseignement supérieur ont la possibilité d'organiser leurs examens en présentiel ou en distanciel.

- Septembre : ouverture dans des conditions d'accueil normales.

 

Les conservatoires, écoles de danse, art lyrique

- 19 mai : reprise de l'enseignement en présentiel pour tous les publics des conservatoires (professionnels ou étudiants).

Les salles de danse demeurent fermées aux majeurs non prioritaires mais rouvrent pour les mineurs.

Les arts lyriques ne peuvent se pratiquer qu'en individuel et dans le respect d'un protocole renforcé.

Pour les spectateurs, une jauge de 35 % de la capacité d'accueil s'applique, avec un plafond de 800 personnes.

- 9 juin : les salles de danse ouvrent aux majeurs non-professionnels, sans contact et dans le respect d'une jauge de 35% de la danse.

Pour les arts lyriques, les règles sont inchangés.

Pour les spectateurs, une jauge de 65% de la capacité d'accueil s'applique, avec un plafond de 5000 personnes. Le recours au "Pass sanitaire" est nécessaire au-delà de 1000 personnes.

- 30 juin : reprise de l'ensemble des activités de danse et d'art lyrique, dans le respect d'un protocole adapté. Pour les spectateurs, s'applique une jauge de 100% de la capacité d'accueil. Le recours au "Pass sanitaire" est nécessaire au-delà de 1000 personnes.

 

Les organismes de formation

- 19 mai : reprise des formations en présentiel chaque fois que le distanciel n'est pas possible. Les examens se déroulent en présentiel avec un protocole adapté.

- 9 juin : les organismes peuvent rouvrir en conditions normales.

 

Les colonies de vacances, accueil de mineurs, camps de scouts

- 19 mai : réouverture possible de tous les établissements ne comprenant pas d'hébergement. S'ils comprennent l'hébergement, les activités restent suspendues sauf pour les mineurs en situation de handicap, ceux relevant de l'aide sociale à l'enfance ou placés sous protection judiciaire de la jeunesse.

- 20 juin : réouverture de tous les lieux d'accueil collectif des mineurs, avec ou sans hébergement, avec protocole sanitaire adapté.

 

Les établissements sportifs de plein air

- 19 mai : l'activité reprend sans restriction pour les seuls pratiquants prioritaires. Pour les non prioritaires, seuls les sports sans contact peuvent redémarrer. Pour les spectateurs, une jauge de 35% du public s'applique, ainsi qu'un plafond de 1000 personnes maximum.

- 9 juin : reprise des sports avec contact, pour tous. Pour le public, la jauge passe à 65% et le plafond maximal de public à 5000 personnes. Il convient de recourir au "Pass sanitaire" dès que le seuil de 1000 personnes est franchi.

- 30 juin : la jauge de public passe à 100%, le "Pass sanitaire" demeure obligatoire au-delà du seuil de 1000 spectateurs. Le préfet garde la possibilité de plafonner le nombre de spectateurs.

 

Les établissements sportifs couverts (piscines couvertes, salles de sport, sport indoor)

- 19 mai : ouverture de ces établissements uniquement pour les pratiquants prioritaires, notamment les mineurs en milieu scolaire, en périscolaire et pour les activités extrascolaires.  La jauge du public est fixée à 35% avec un plafond de 800 spectateurs.

- 9 juin : les sports sans contact sont autorisés pour les pratiquants non prioritaires, dans le respect d'une jauge d'accueil de 50%. Pour les spectateurs, la jauge passe à 65% avec un plafond fixé à 5000 personnes. Le recours au "Pass sanitaire" est indispensable au-delà de 1000 spectateurs.

- 30 juin : tous les sports sont autorisés. Dans le public, la jauge d'accueil passe à 100%. Le "Pass sanitaire" reste de rigueur et les préfets ont la possibilité de fixer le plafond maximal de spectateurs.

 

Les petits trains touristiques routiers

- 19 mai : réouverture avec une jauge de 50% de la capacité d'accueil, sauf pour les groupes familiaux constitués.

- 9 juin : la jauge passe à 65% de la capacité d'accueil maximale.

- 30 juin : la jauge passe à 100%, l'interdiction de la restauration à bord disparaît.

 


Le 12 décembre 2020, l'intercommunalité a voté la prise de compétence "Autorité Organisatrice de la Mobilité" (AOM). En effet, la loi d'Orientation des Mobilités (Loi LOM) du 14 décembre 2019 offre la possibilité aux intercommunalités d'exercer cette compétence sur le périmètre géographique. Chaque AOM doit rédiger sa stratégie : c'est dans ce cadre que la CCVH lance un plan de mobilité.

Un plan de mobilité est un outil de programmation permettant de mettre en oeuvre une politique de mobilité cohérente , par des propositions d'actions, et de contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre liées aux transports.

Pour ce faire, un diagnostic doit être fait afin d'identifier les besoins de la populations et les enjeux présents sur le territoire. Pui, des orientations stratégiques et des actions à court, moyen et long terme sont définies. Ce document peut comporter des mesures portant sur le covoiturage, les transports en commun, la pratique du vélo, le télétravail etc.

 

L'intercommunalité souhaite recueillir le vécu des habitants concernant leurs mobilités au quotidien.

Le périmètre de l'enquête est celui du territoire de l'intercommunalité, soit les 26 communes qui la composent.

Cette enquête permet aux habitants de nous faire part de leurs difficultés de déplacements et de leurs propositions pour améliorer leur mobilité.

Ce questionnaire est individuel et anonyme. Plus nous aurons de retours, plus les informations recueillies seront précieuses.

Merci par avance de votre participation !

 

L'enquête se déroule en ligne, directement ici :

https://itermobilite.limequery.com/489959?lang=fr

 

Ou sur le site internet de la Communauté de communes :

https://cms.e.jimdo.com/app/cms/preview/index/pageld/2248968299?public=https//www.cc-valleedelhomme.fr/itin%C3%A9rance-douce-et-mobilit%C3%A9/plan-de-mobilit%C3%A9/?preview_sid=478507


Notre boîte à livre se trouve en face de la bibliothèque, adossée au mur de l'église



Déploiement fibre sur la CCVH

Vous trouverez ci-dessous une carte prévisionnelle et d'avancement du déploiement de la fibre sur la CCVH.

Par ailleurs, deux sites "Grand Public" permettent à tous de s'informer :

- Sur le déploiement : https://www.dordogne.fr/relever-les-defis-du-21e-siecle/lavenir-en-grand/deploiement-du-thd

- sur l'éligibilité, sur les opérateurs et le raccordement final : https://nathd.fr/


Coup de pouce Vélo Plus

Le 11 mai dernier, le Ministère de la Transition Ecologique a annoncé un plan de 80 millions d'euros pour encourager les Français à l'usage du vélo : le Coup de Pouce Vélo Plus.

Cette opération permet notamment aux particuliers de bénéficier de 50 € de réparation par vélo et ce auprès du réparateur de son choix.

Le Coup de Pouce Vélo Plus est reconduit jusqu'au 31 mars 2021.

Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site : https://www.coupdepouceveloplus.fr/.


Extension du multiple rural et création du bar

Signature des marchés avec les entreprises pour la construction du bar le Mardi 5 Janvier 2021 à 14h.


Attestation de déplacement "couvre-feu"

Télécharger
Attestation de déplacement "couvre-feu"
31-12-2020-attestation-de-deplacement-de
Document Adobe Acrobat 146.4 KB

Visite Centre de tri

Le mardi 29 septembre, 4 conseillères municipales de notre commune, Laure Raffier, Muriel Garrigou, Catherine Berthelot, et Pascale Lourenço, ont assisté à une visite guidée du Centre de Tri  de « la borne 120 » à Marcillac St Quentin organisée par le SICTOM et son animatrice Fanny Mora. 

 Cette visite a permis de  mieux comprendre l'organisation de la filière tri en Périgord Noir ainsi que les modalités relatives aux dépôts de tri.

 Vous trouverez ci-dessous de nombreux conseils et supports pour avoir les bons réflexes pour trier, recycler, limiter ses déchets.

 CONSIGNES DE TRI : https://smd3.fr/consignes-de-tri/ et de RECYCLAGE : https://smd3.fr/reduire-ses-dechets/trier/

 

IDÉES DE GESTES SIMPLES À APPLIQUER AU QUOTIDIEN : https://smd3.fr/reduire-ses-dechets/

 GUIDES PRATIQUES https://smd3.fr/documentation-et-presse/

  

Notre équipe se tient à votre disposition pour répondre à vos interrogations sur la mise en place de la redevance incitative qui permettra à chacun de réduire la production de ses déchets afin de répondre aux objectifs fixés par la loi de transition énergétique pour une croissance verte de 2015.

 

Plus d'information sur le site du Le Syndicat Mixte Départemental des Déchets de la Dordogne : https://smd3.fr/

 



Installation du Maire et des adjoints

         Jean-Michel FAURE, maire                                                                              L'équipe municipale

                                                                             (de gauche à droite : David LABADIE, Ophélie DELLAC, Sébastien FRIT, Pascale LOURENÇO, Etienne       

                                                                               SARDAN, Christophe DESPORT, Jean-Michel FAURE, Thierry FRAYSSE, Muriel GARRIGOU, Sylvie PAOLI,

                                                                              Catherine BERTHELOT, Arnaud CARBONNET, Jean-Marie GIRARDOT, Laure RAFFIER, Agnès DUBOIS)

Dimanche 24 mai 2020 à 10h, le Conseil municipal nouvellement installé, a procédé à l'élection du Maire Jean-Michel FAURE et des adjoints David LABADIE, Laure RAFFIER, Muriel GARRIGOU et Sylvie PAOLI.

Toute l'équipe municipale remercie l'ensemble des électeurs pour cette marque de confiance et leur participation le 15 mars dernier.

     Jean-Michel FAURE, maire et Jean Louis LACHEZE, maire sortant                     Daniel DELLAC, adjoint sortant, Jean--Michel FAURE, maire

                                                                                                                                                               et Jean Louis LACHEZE, maire sortant


Info fibre optique

Le programme de déploiement de la fibre optique sur la commune de la Chapelle Aubareil commencera à partir de début mai 2020.

 Dans un premier temps ce sont les fourreaux qui vont être mis en place et ensuite, au cours de l’année, le câblage et la connexion aux usagers , qui le souhaiteront, seront effectués.